ISO 50001 – pas à pas vers la licence

Préparer en 4 étapes les bases pour une gestion prospère de l’énergie dans votre entreprise. Basé sur le cycle PDCA (Plan,Do,Check,Act/Planifier,Faire,Vérifier,Agir) des systèmes de gestions connus, comme ISO 16001 et ISO 9001, CS Instruments GmbH présente des exemples concrets dans le secteur de l’air comprimé. Découvrez à quoi vos premiers pas pourraient ressembler. Plus tard vous pourrez aisément transférer ces étapes à d’autres secteurs de votre entreprise et optimiser votre entreprise au niveau énergétique et accroître son efficacité dans le but d’économiser de l’argent.

Étape 1 pour l’analyse de l’air comprimé : Contrôle de l’air comprimé et du coût de l’énergie

La première étape est d’installer des appareils de mesure précis pour l’air comprimé dans des endroits stratégiques afin d’obtenir des données de mesure fiables. Les appareils sont directement montés dans les conduits principaux des machines à air comprimé (dans la chambre de compresseur). En premier lieu, la consommation d’air comprimé dans le système d’alimentation principale est enregistrée, idéalement avec un enregistreur à écran intelligent. Les lignes d’air comprimé qui se divisent vers la ligne finale de consommation ne seront étudiées qu’en second lieu.

Comme indiqué dans l’exemple, l’enregistreur à écran intelligent DS 500 détermine et enregistre directement sur la production d’air comprimé dans la chambre de compresseur la consommation d’air comprimé avec le capteur de débit VA 500, le point de rosée et la pression de point de rosée avec le capteur de point de rosée FA 510, le courant et la consommation d’énergie avec la pince ampèremétrique CS et enfin la pression avec le capteur de pression CS.

En pratique, une telle mesure de l’air comprimé doit prendre environ une semaine complète. Idéalement du vendredi au vendredi afin d’obtenir les données de consommation d’une machine d’air comprimé pendant une période complète de production. Les fuites d’air comprimé deviennent alors très rapidement repérables particulièrement pendant le weekend. Pendant l’arrêt de la production, la consommation d’air comprimé devrait être d’environ “Zéro m³/h“, ce qui n’est pas réaliste en pratique. Le comportement de charge des compresseurs pendant le weekend, quand le compresseur fonctionne uniquement pour la génération de pression des fuites, et les piques de consommation d’air comprimé en début de semaine deviennent visible.

Avec l’enregistreur de données intelligent DS 500 CS Instruments GmbH offre des solutions personnalisées.

Contrôle de l’air comprimé et du coût de l’énergie

Étape 2 pour l’analyse d’air comprimé : Localisation des fuites d’air comprimé et donc des pertes d’air comprimé

En second lieu, les fuites d’air comprimé et donc les pertes d’air comprimé doivent être localisées. Dans ce but les lignes d’air comprimé des postes les plus gros consommations sont incluses dans l’analyse de l’air comprimé. Premièrement, ces postes devront être déterminés. Ils devront être détaillés en tant que poste unique, comme par exemple des halls, des étages, des lignes de production ou même des machines seules. Une fois que la consommation d’air comprimé est déterminée pour chaque poste, il devient rapidement possible d’identifier les coûts générés par l’air comprimé. Les plus petites fuites ou pertes d’air comprimé peuvent aussi être détectées rapidement, même en cours de production, grâce aux détecteurs à ultrason modernes, comme par exemple notre détecteur de fuite LD400.

Saisissez cette chance et réduisez vos fuites et donc votre consommation d’air comprimé ainsi que vos coûts d’électricité grâce à une analyse systématique d’air comprimé. Installer des enregistreurs intelligents comme par exemple le DS 500 dans les lignes les plus importantes d’air comprimé aide à rendre transparent la consommation d’air comprimé, les coûts de l’air comprimé et les fuites. De plus, les données mesurées peuvent être stockées de façon fiable sur le Serveur de l’entreprise pendant plusieurs années. Les seuils d’alarme et les valeurs hors gamme sont supervisés en ligne donc des pics soudains d’air comprimé causés par une ligne défectueuse ou des tuyaux d’air comprimé endommagés peuvent immédiatement être détectés. L’employé responsable reçoit directement une alerte via SMS ou par E-Mail. Les valves d’air comprimé peuvent être fermées grâce aux relais d’alarme.

Les fuites d’air comprimé peuvent être partiellement éliminées assez facilement en remplaçant des raccordements non étanches d’air comprimé, en branchant des connecteurs ou encore en étanchéifiant les raccords à vis comme par exemple les brides d’air comprimé. C’est plus problématique en cas de système d’air comprimé avec de longues lignes qui se sont agrandies durant des années, sur des conduits d’air comprimé aux diamètres internes trop petits, à cause de courbes ou rajeunissements dans les systèmes de ligne, pertes de pression au niveau des filtres et des sécheurs. Des tuyaux à air comprimé dont les dimensions du diamètre interne sont trop petites donne lieu à un débit élevé et peu économique et par conséquent à des pertes de pression. Le débit d’air comprimé ne devrait pas excéder 6 m/s (selon les conditions d’utilisation). En cas de débit supérieur, il y aurait une trop grosse perte de pression et ainsi de l’énergie gaspillée.

D’un autre côté, une réduction de pression de 1 bar peut sauver approximativement 8 % de l’énergie. Des filtres encrassés donnent lieu à un différentiel de pression non nécessaire et à une perte de pression dans le conduit. Afin de réduire ces gaspillages d’énergie et de les contrôler à long terme, non seulement des appareils de mesure d’air comprimé recommandés devront être utilisés, mais également les pressions différentielles devront être contrôlées au niveau des filtres les plus importants grâce à un enregistreur de données intelligent. L’utilisation de ces enregistreurs de données peut également aider à déterminer les intervalles de maintenance optimaux pour le remplacement des filtres. Pour une production sans faille, un air comprimé sec est requit. Breakdowns of the compressed air dryers (refrigeration dryers, membrane dryers or adsorption dryers) lead to a formation of condensate, corrosion and production downtimes. Please also see the specialist report on this topic. With the intelligent chart recorder DS 500 CS Instruments GmbH offers a customized solution for the assessment and recording of all necessary parameters of a compressed air plant.

Les pannes des sécheurs d’air comprimé (sécheur à froid, sécheurs à membrane ou sécheurs à adsorption) donnent lieu à une formation de condensation, corrosion et à des ralentissements de production. Veuillez vous reporter au rapport spécialisé sur ce sujet. Avec l’enregistreur de données intelligent DS 500 CS Instruments GmbH offre une solution personnalisée pour l’évaluation et l’enregistrement de tous les paramètres nécessaires des machines à air comprimé.

Localisation des fuites d’air comprimé et donc des pertes d’air comprimé

Étape 3 pour l’analyse d’air comprimé : solutions de transfert

Quand vous avez reconnu et analysé le potentiel de sauvegarde de l’énergie de la ligne principale de l’installation à air comprimé grâce à l’enregistreur de données, vous pouvez transférer les résultats d’analyse de l’air comprimé à tout le système. Cette expérience aidera à sauver de l’énergie lors de la planification et de l’extension du système d’air comprimé. Ainsi, il sera soigneusement analysé s’il est économiquement avantageux de remplacer des lignes d’ai comprimé sous-dimensionnées par un nouveau réseau avec de plus grands diamètres internes. Une technologie de mesure vieillissante (par exemple la mesure d’orifices par la pression différentielle, Vortex, etc…) peut provoquer une diminution du diamètre interne des tuyaux d’air comprimé et doit être remplacée par des appareils de mesures modernes ne réduisant pas le diamètre des tuyaux.

Les clapets de retenue qui ne se referment pas correctement pourront être remplacés. Les raccordements qui ne ferment plus pourront aussi être remplacés par des nouveaux, et cela ne sont que des exemples. Exploitez les informations des étapes 1 à 3 et travaillez en continu et soigneusement sur des solutions pour votre système complet d’air comprimé. Un système optimisé d’air comprimé est source d’une économie d’argent, un point important si l’on tient compte du prix à la hausse de l’énergie. L’utilisation de l’enregistreur à écran comme par exemple le DS 500 vous épaulera dans la réalisation de ces objectifs.

Solutions de transfert

Étape 4 pour l’analyse de l’air comprimé : Contrôle des optimisations

Gardez un oeil sur votre système d’air comprimé. Après les étapes 1 à 3 de l’analyse de l’air comprimé, de l’enregistrement de la consommation d’air comprimé et des coûts de l’énergie, de la localisation des fuites d’air comprimé et des pertes d’air comprimé, du transfert des solutions à tout le système d’air comprimé, l’analyse d’air comprimé pourra être poursuivie en tant que tâche permanente grâce à l’étape 4 la plus importante. Dans ce but, une personne responsable pourra déterminer dans chaque département qui prend soin du thème de l’énergie sauvée dans les lignes d’air comprimé.

Une analyse unique de l’air comprimé ne serait pas suffisante pour sauver de l’énergie. Grâce à l’enregistreur intelligent de données, les modifications de débit, les fuites et les pertes d’air comprimé peuvent être reconnus de façon fiable.

CS Instruments GmbH vous assistera dans ce cas avec des solutions personnalisées.

Request FR

Demande